Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le velo de Cat
  • Le velo de Cat
  • : la vie et le vélo côté féminin
  • Contact

Profil

  • Catherine
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel.
A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". 
Je crois avoir réussi.
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel. A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". Je crois avoir réussi.

Cumul kilométrique 2016

 

2016  : 11805

2015 12066

2014:  12 826

2013: 11 360

2012: 10 640

28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 21:21

lecrotoy--9-.jpg

Le brouillard vient de se lever et le soleil brille,il fait à peine 3°C quand j'arrive au club la dernière, pas du tout pressée ; je sais qu'on m'attend, c'est à moi que Jean-Luc a livréle parcours. Quelle surprise, « ils » sont 18 : notre président Fabrice, Renaud, Phiphi, Bruno G, Sylvain R, Michel H, Dominique, Patrick, Michel T, Gérard, Marc, Fred G pour l'USCA, Olivier, Daniel, Jack, Hervé et deux de ses amis de l'AS CMCAS pour les « invités »

Hervé et ses deux compagnons sont effrayés par la première moitié du circuit, je leur explique à juste raison qu'il n'y aura qu'une seule bosse, à Havernas vers Bernaville mais ils décident de passer par la vallée et de nous retrouver au Crotoy ce qui sera aisé car notre groupe ne passera pas inaperçu. Pour aller vers l'Ouest, nous partons donc vers l'Est, contournant Amiens par le Nord.

L'allure est parfaite, menée en maîtres par Jack et Fabrice en tête sans faillir les 30 premiers kilomètres. Un agréable vent d'Est nous pousse droit devant, le soleil chauffe et les vêtements tombent au seul arrêt , en haut de la côte qui mène à Bernaville où Patrick nous laissera pour s'en retourner seul à ses activités professionnelles.

Les villages défilent, les noms des plages s'affichent, les pancartes de campings et hôtels fleurissent, on approche bien du bord de mer : Arry, Rue...et enfin Le Crotoy natal de Phiphi.

lecrotoy--10-.jpg

La marée est basse, Fabrice s'étonne de l'occupation des terrasses par de nombreux touristes, reconnaissables à leur nonchalance et leurs moules-frites.

lecrotoy (8)lecrotoy.jpg

Nous sommes comme tous les ans très bien accueillis à « La bonne franquette » par un nouveau propriétaire. Je me distingue en commandant une Ch'ti et non une Leffe, ce qui me vaut les réflexions assassines de Jack.

photo.JPG

Au moment de repartir, Phiphi est tout fier de nous présenter son ex-femme. Il le sera un peu moins après Abbeville, ses vacances au Mexique lui sont restées dans les jambes, il faiblit, et tandis que je reste à l'arrière pour guetter les défaillances, Fabrice s'emploie à réguler le peloton qui s'est considérablement renforcé puisqu'entre Bray les Mareuil et Longpré les Corps Saints nous récupérons dans l'ordre Sylvain C et Christel, Jean-Claude, Serge et Michel L, Philippe F et Germain, William, Richard. Et nous arriverons joyeusement tous ensemble à Amiens où nous nous séparons gaiement au gré des carrefours.

Hélas, cette sortie, sans aucun incident mécanique, encore une fois épatante par sa convivialité et son esprit de solidarité s'est bien mal terminée. Au début de la rue de Verdun j'assiste avec terreur au dérapage de Serge qui heurte une bordure de trottoir et chute lourdement. Dans pareil cas, je suis incapable de maîtriser mon émotion pour aider , ce sont Sylvain C et Marc qui nettoient le visage ensanglanté de Serge avec le matériel de la trousse sécurité ; Constant et Philippe B passaient à ce moment, Philippe restera avec nous jusqu'à que Serge monte dans la voiture de Michel T qui le raccompagne.

lecrotoy--5-.jpg

Nous sommes tombés de notre nuage de félicité et nous séparons le cœur serré.

Ouf, le lendemain Serge va bien, même s'il a « mal partout », son dérapage a été provoqué par une crevaison à l'avant et il reviendra à notre rencontre une prochaine fois !

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 18:40

gerberoy.jpg

Il fait doux ce matin et nous sommes 16 au rendez-vous du club Jean-Luc R, Renaud, Dominique, Jean-René, Marc, Philippe P, Gérard, Philippe B, Jean-Luc D et moi pour l'USCA, Jack, Daniel, Olivier, Richard, Germain, Michel D pour les « invités » .

La météo est sans équivoque : il ne pleuvra pas, donc les gouttes qui tombent au départ sont imaginaires et quelques tours de pédale nous ramènent à la réalité du temps sec.La destination est au Sud mais nous partons vers l'Ouest à un rythme enjoué , groupés sans faillir jusqu'à la bosse qui relie Molliens-Dreuil à Camps où nous faisons une petite pause. Pour monter les bosses j'adopte la tactique éprouvée l'an dernier, me caler dans la roue de Marc, mon « poisson-pilote »,ce qui me permettra d'arriver en haut sans douleur.

Vers 10h30, le vent se lève, pleine face pour nous, pas facile. Lorsque Richard crève, Philippe P et moi nous asseyons dans un abribus pour éviter la fraîcheur des rafales.

Quelques tours de roue en Normandie nous amènent finalement dans l'Oise et après la plongée dans Songeons nous contournons Gerberoy pour y grimper joyeusement par le Sud avec un vent favorable. Petit arrêt photo avant de descendre au bistrot de Songeons où nous sommes cordialement accueillis, Philippe B aura même l'autorisation d'y entrer son vélo neuf. Nous sommes affamés, il est 13h, j'ai 103km au compteur. Enfin, je peux offrir à Jack la mousse promise depuis 10 mois et 6 jours , une excellente St Landelin pression.

Je n'ai qu'un cuissard court en rechange, mais la bosse qui nous sort de Songeons me réchauffe sans fatigue car nous sommes poussés par un vigoureux vent du Sud complice.

beauprunus.JPG

C'est bien la fin de cet Hiver qui ne s'est jamais vraiment décidé à commencer : les prunus peignent sur le ciel leurs fleurs rose pâle, nuages de barbe à papa champêtres, pour la fête du Printemps dans deux jours.

Le retour paraît très facile et très court, à Choqueuse les Bénart nous avons la joie d'ête accueillis par Bernard P, René, Jean-Claude, Thierry R, Dany, Constant et les deux fréres Dupuy de Monsures. Un peu plus loin, ce seront Philippe F (ES Cagny) puis Patrick D qui viendront à notre rencontre.

Michel crève à Catheux et nous attendons sous les fenêtres de Gérard Duhamel.

A Monsures, Jean-Robert, Bruno H, Michel L, Alain et d'autres sont arrêtés dans une cour et nous saluent au passage comme le peloton du Tour de France, trés sympa.

Richard crève après Loeuilly au moment où soleil et chaleur arrivent enfin ; tout le monde attend et nous terminons allègrement cette sortie, tous absolument ravis, encore une fois, par l'ambiance de cette belle journée. J'ai 168km au compteur et après la douche je me sens soudain très fatiguée...dodo à 21h.

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 20:35

cayeux.jpg

Il fait 9°C quand j'arrive au club , j'ai laissé le blouson d'Hiver à la maison. Nous sommes 23 au rendez-vous , Marc, Renaud, Phiphi, Didier Duchesne, Guillaume (s) Duprez et Gavois, Frédéric Garnier, Bruno Gritti, Michel Hemart, Philippe Peter, Claude, Dominique, Jean-Luc et moi pour l'USCA, Daniel, Christine, Raymond, Philippe, Richard, Olivier, Jack, Germain, Michel pour les « invités ». Claude nous laissera peu avant Pont-Rémy mais nous resterons 23 car Philippe Barré nous rejoint à Erondelle.

Un léger vent d'Est nous assiste, le rythme est fluide, je me sens d'autant plus agile que Guillaume G s'est proposé pour se charger de mon sac à dos, il sera relayé au retour par l'autre Guillaume, en jeunes gens bien élevés dont l'éducation a appris qu' il était poli de porter les sacs des Mamys.

Notre avancée régulière n'est stoppée que par la crevaison de Frédéric à une dizaine de kilomètres de la mer. Philippe de l'ES Cagny avait fait demi-tour à Mareuil-Caubert, Didier nous quitte à Cayeux pour obligations culinaires (plateau de fruits de mer duo).

La pause casse-croûte est un peu rapide à mon goût puisque je prends toujours le temps de me changer complètement. Après mes sandwichs je partage avec Phiphi un éclair au café cadeau de Bruno , Marc m'offre une gaufre Rita au goût d'enfance, et je dois toujours une Leffe à Jack (depuis 10 mois moins un jour). Eric Dumont et Florent prennent des nouvelles de notre périple au téléphone.

La brume qui nous accompagnait depuis le matin se lève doucement sur la mer. Phiphi étale en inventaire le contenu de son sac sur le bas-côté.

Bien que le vent soit défavorable, le retour ensoleillé est joyeux ; Philippe P s'emploie après Liercourt à tempérer une allure qui s’affole un peu, je monte à l'avant à Longpré pour réprimer toute velléité d’ascension du Panorama. Depuis la pause d'Erondelle, je suis vêtue en « Été » maillot manches courtes (et manchettes quand même).

Nous terminerons paisiblement, dans une bonne humeur contagieuse, avec Serge venu seul à notre rencontre, arrivés au club à 16h10.

Bruno, Frédéric, Phiphi et moi clôturerons cette belle journée par une pression au très sympathique « café de la Neuville » où nous avons pu garer nos vélos. C'est à Frédéricque je laisse le mot de la fin « C'est là qu'on voit comme le club va bien, avec une telle sortie dans une aussi bonne ambiance ! ».

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 18:41

stval14 (5)

C'est reparti !

Il a fallu patienter 6 mois pour retrouver les longues distances avec les copains de l'USCA ! Et tant pis si ça fait une semaine que je traîne une laryngite, la météo est trop bonne, il faut que je sois au départ d'Amiens- St Valéry- Amiens en ce 6 mars.

Pourtant l'Hiver nous rappelle qu'il n'est pas terminé, le soleil se lève sur un sol givré par 2°C, mais nous sommes quand même 20 au rendez-vous du club , dont 7 « invités » !

La Nature qui s'éveille est avec nous : un vent très léger nous pousse, le soleil ne nous abandonne pas une seule seconde. Bernard L. nous quitte comme prévu à Pont-Rémy, c'est toujours très très sympa cet accompagnement partiel.

C'est Michel T qui prend en charge la conduite de la sortie, nous allons traverser Abbeville, et il veille à notre application des règles simples de sécurité.

La route est plate, plate, sans même un pont d'autoroute, l'allure est calme et nous entrons dans St Valéry à 11h50.

Ce sont les vacances scolaires, nous slalomons entre les touristes sur les planches de la jetée le long de la baie. Nous hésitons sur le lieu du casse-croûte ; les terrasses sont bondées,

stval14--4-.JPG

nous optons finalement pour « Le bistrot de St Val » où l'accueil est chaleureux, le service charmant, la carte de bières variée comme on aime.

Mes camarades sont dissipés et surtout gourmands, la pause sera donc assez longue, je me suis changée, et c'est en corsaire que je repars du port. Et à la pause de Fontaine je troque mon blouson d'Hiver contre celui d’Été.

Ma gorge est un peu plus sensible qu'à l'aller mais ma forme reste intacte, avec une sensation de fluidité dans l'allure, même dans l'ascension du Panorama, car heureusement pour nous la route de retour choisie est un peu moins plate qu'à l'aller. C'est d'ailleurs dans le Panorama que nous perdons nos deux jeunes en tandem, ainsi que leur père, notre nouveau champion de Somme de VTT, Fred. Nous patientons longtemps devant l'église d'Hangest, et repartons sans eux, persuadés qu'ils sont passés le long des étangs. Nous apprendrons qu'en fait, alourdis par leurs moules-frites et leur demi-litre de Leffe, ils ont entrepris de gravir le Panorama à pied, en traînant leur tandem chaussés de leurs souliers cyclistes, ce qui les a considérablement ralentis. Dommage,notre collectif était pourtant assez soudé pour que nous les attendions si nous avions eu vent de leur défaillance ; sans cet incident, je notais la sortie 10/10. Car ce fut encore parfait jusqu'à Amiens où à cause de ma gorge douloureuse je juge préférable de rentrer directement chez moi sans passer par la case « Gros Bill ».

J'ai 141km au compteur et me sens à peine fatiguée. Je suis rassurée, le test est probant, mon « nouveau » vélo n'est pas seulement réactif, il est aussi hyper confortable et sera un partenaire idéal pour les réjouissantes longues distances qui s'annoncent.

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 18:36

vttmoreuil.jpg

118 VTTistes, une trentaine de marcheurs ont apprécié le buffet de l'arrivée.

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 16:42

cbt.jpg

Retour en Picardie, et reprise du vélo; je suis agréablement surprise, je me sens presqu'aussi bien qu'avant la montagne. Et j'ai passé les 1000 premiers kilomètres 2014 avec mes copains retrouvés de l'USCA, sous un pâle soleil d'Hiver et dans la tempête.

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 17:42

Didier est trés fier de nous présenter sa création, une galette esquidélicieuse.

galette.jpg

Cherchez l'erreur sur cette photo prise par Florent.

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article