Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le velo de Cat
  • Le velo de Cat
  • : la vie et le vélo côté féminin
  • Contact

Profil

  • Catherine
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel.
A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". 
Je crois avoir réussi.
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel. A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". Je crois avoir réussi.

Cumul kilométrique 2016

 

2016  : 11805

2015 12066

2014:  12 826

2013: 11 360

2012: 10 640

7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 15:10
Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: mercredi 24     J-1

Voilà, nous y sommes...Michel et moi sommes arrives hier à MuratCéleste et sa petite famille ont emménagé au tout début du mois. C'est encore en altitude mais désormais ils ne seront plus dépendants du chasse-neige pendant les mois d'hiver. Et on peut aller partout à pied (école, boulangerie, marché, banque etc...) à condition d'avoir une bonne condition physique car ça grimpe fort pour rentrer. 

Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: mercredi 24     J-1
Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: mercredi 24     J-1Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: mercredi 24     J-1

Vu de son jardin le paysage est époustouflant de beauté de quelque côté que se porte le regard: vallée de l'Alagnon à droite, rocher de Bonnevie  et sa Vierge lumineuse au centre, Puy Mary à gauche,. Quand je pense que Celeste ouvre ses volets tous les jours sur toute cette splendeur, je l'envie.

Il fait beau et chaud  sur le Cantal en ce mercredi 24 mai, je farnienterais bien à l'ombre dans le jardin pendant la sieste de Rose mais Michel décide prudemment de vérifier une dernière fois nos vélos. Il a préparé mon Look à triple plateau que j'ai préféré à mon CBT pour ce périple montagnard. Je l'ai testé pendant la sortie club de samedi, conseillée par mon cher Dominique : la chaîne glissait délicatement de pignon en pignon, beaucoup plus mal de plateau en plateau mais Michel avait très vite réglé le problème. En effet je passe facilement de l'un à l'autre aujourd'hui dans la petite grimpette qui nous sort de la rue...

Mais qu'est-ce donc qui me pique le bout du doigt...un morceau de féraille...Michel ausculte... Et le diagnostic tombe...cataclysmique: le câble de dérailleur est cassé, je ne peux plus changer de pignon! Michel a tout le matériel de réparation Sram et Shimano mais rien en Campagnolo! Je suis effondrée, impossible de pédaler ainsi pendant 3 jours!

Céleste me rassure, on n'est pas au coeur du Sahara, le Cantal est une terre de cyclisme...on téléphone un peu partout, pas de Campa ici, pas de réponse là... Je ne prends pas le risque d'attendre 15h l'ouverture du vélociste réputé de St Flour, nous irons au Décathlon d'Aurillac où on nous a proposé d'apporter le vélo. Donc nous serons bien les premiers à passer à Vic sur Cère...Malgré mon inquiétude je profite de la beauté du paysage et imagine déjà l'émerveillement de mes amis.

L'accueil au Décathlon est d'une gentillesse consolatrice, pourtant je joue de malchance, les deux techniciens cycle sont absents, c'est le chef d'atelier.qui s'y colle sans être spécialiste. Il faut d'abord réussir à extirper les morceaux de câble de la gaine et ce n'est pas gagné...

Je vais attendre sur le parking, sous le seul petit coin d'ombre déniché, en échangeant des SMS rassurants avec Sylvain qui se sent capable de me dépanner; "ils" sont arrêtés à Issoire devant un demi...

Deux heures plus tard je suis soulagée, mon dérailleur fonctionne à nouveau...et le "mécano" ne nous fait pas payer la main d'oeuvre!!!!ISur ses conseils nous nous arrêtons chez le vélociste d'Arpajon sur Cère, encore un commerçant charmant .Michel s'est en effet décidé à acheter une cassette de montagne.

Le retour vers Murat est beaucoup plus joyeux que l'aller évidemment. Michel montera sa nouvelle cassette sur sa roue arrière rapidement et ne sera même pas en retard pour l'apéro...

 

 

Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: mercredi 24     J-1Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: mercredi 24     J-1
Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: mercredi 24     J-1
Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: mercredi 24     J-1Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: mercredi 24     J-1

Soirée barbecue en famille jusqu'au coucher du soleil...

Repost 0
Published by Catherine - dans Cantal mon petit monde
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 10:20
Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: prologue.

5 janvier 2017, quand tout commence.

Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: prologue.

Virargues, petit village perché au dessus de Murat...je marche d'un pas vif dans la montagne glaciale sous le ciel d'un bleu pur...mon smartphone sonne, c'est Sylvian..."Tu as vu les propositions pour les 3 jours du club? Il y a le Cantal , je vote pour ça. J'ai pensé que ça t'intéresserait ".Ben non je n'ai rien vu, je suis en vacances chez Céleste, on garde Rose, je suis en mode déconnexion. Et comment que ça m'intéresse ! D'autant plus que cette année aucun événement familial n'est prévu à l'Ascension, date choisie pour l'événement. 

Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: prologue.

Le soir même, alors que nous nous réchauffons en famille devant la cheminée, je reçois des SMS d'Éric D, lui aussi jubile à l'idée...il termine de me convaincre, je vote Cantal. (Finalement, il ne viendra pas). J'apprendrai à mon retour que c'est Didier H qui a proposé cette destination.

Traditionnellement, Fabrice, le GO des " 3 jours",secondé par Florent, élabore un sondage, les futurs participants choisissent la région où ils ont envie de pédaler... And the  winner is  "Le Cantal". 

Bizarrement, ce résultat, jamais contesté aussi loin que remonte l'histoire du club, est sujet à chicanes, jusqu'à fraction inutilement blessante. Plus un mot là dessus. Après quelques semaines d'hésitation Michel décide de m'accompagner, il reste 4 mois pour nous préparer. Les sorties LD vont être utiles, je vais augmenter peu à peu le dénivelé. Je reste inquiète sur ma capacité à reproduire une LD trois jours de suite, je me teste en doublant des sorties longues...Pas de fausse modestie, je suis en très grande forme et je vole dans les bosses.

Mes trois jours avec l'USCA dans le Cantal: prologue.

Début mai je n'ai plus aucune appréhension, juste une jubilation fébrile à l'idée de ce séjour cyclo dans mon cher Cantal. Je compte les jours des retrouvailles pour moi et de l'enchantement à venir pour mes amis...

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois Cantal
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 14:03
Lille-Hardelot 21 mai 2017

Une bien belle journée de vélo... sans vélo pour moi puisque comme Bernard L, j'ai véhiculé mes compagnons et profité de la joyeuse ambiance.

Lille-Hardelot 21 mai 2017
Lille-Hardelot 21 mai 2017Lille-Hardelot 21 mai 2017Lille-Hardelot 21 mai 2017
Lille-Hardelot 21 mai 2017Lille-Hardelot 21 mai 2017

Départ du club à 4h30, lever du soleil sur la route, départ des copains à Lille...

Lille-Hardelot 21 mai 2017

Je file à Hardelot, vide à 9h, et me rendort...Au réveil une heure plus tard. Il fait chaud! C'est inespéré! Je profite de la plage, bonheur!

Lille-Hardelot 21 mai 2017Lille-Hardelot 21 mai 2017
Lille-Hardelot 21 mai 2017
Lille-Hardelot 21 mai 2017Lille-Hardelot 21 mai 2017

Les copains arrivent peu à peu, ceux du club, et d'autres, à venir et au passé toujours présent.

Il fait de plus en plus chaud, après une rocambolesque recherche de camion égaré, le repas au resto est un grand moment de plaisir convivial, encore.

Le retour sera joyeux et bavard, je ne comprend pas comment font mes compagnons pour rester éveillés sans s'écrouler de fatigue.

Il reste une journée pour terminer les bagages , direction le Cantal....

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 14:09
Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé

Fa-bu-leu-se. Encore une sortie LD qui restera dans les mémoires comme une des plus sensationnelles tant sur le plan de la performance sportive que de l'ambiance particulièrement joyeuse.

J'avais promis un parcours surprenant mais la première surprise est la température...il fait 17°C à 6h30! Voilà de quoi calmer le rhume qui m'ennuie depuis quelques jours, de se vêtir en tenue d'été...je me sens légère, légère...

Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé

Deuxième surprise, nous sommes 21! Cela me réjouit et m'effraie tout à la fois sur ce parcours spécialement exigeant, petit cadeau promis à Sylvian pour son passage en Picardie. 

Jean-Paul C m'avertit qu'il est coincé dans les embouteillages, nous l'attendons en devisant déjà guillerets sans nos encombrants vêtements d'hiver.

Après une traversée de ville rendue pénible par les pauvres automobilistes piégés dans les bouchons, notre troupe avance à bonne allure sur les routes de la vallée de la Selle.

Louis D, le président de l'AS Monsures  nous attend à Loeuilly pour nous servir de guide en renfort du GPS de Didier D.

C'est à Fleury que l'enchantement commence et à Contre que l'escalade démarre. Nous montons vers Courcelles par une bosse inconnue de nous tous, chacun à son train, il faut garder du jus pour le reste de la journée, ce n'est que le début de l'aventure... Courcelles, Thoix, direction Beaudeduit mais bifurcation vers Offoy par la pente le long du bois. Mes amis comprennent très vite que lorsque je préviens "Tout à gauche", il n'est pas question de direction mais de dérailleur.

La route qui nous mène d'Offoy ( où nous laisse Philippe L) à Sentelie  nous enchante, prairies émeraudes parsemées de jaunes d'or, campagne dépaysante jusqu'à la chapelle St Lambert, premier ravitaillement en eau du jour.

Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé
Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé

Francis profite de la seule partie plate du circuit pour crever comme chaque fois qu'il vient avec nous, tant il craint que je n'ai rien à raconter. Sur ces terres inconnues où nous nous croyons seuls au monde...nous croisons Lucien, notre ancien équipier.

De là nous montons jusqu'à Lahaye St Romain au long des arbres centenaires , ma bosse préférée du jour longue et douce. Ce sera ensuite plusieurs kilomètres de descente jusqu'à Courcelles où nous prendrons la terrible bosse pour Belleuse, plus d'1km à 12% de MOYENNE, tous debout sur les pédales.

Voilà le plus savoureux (ou le plus dur, question d'IMC) est passé...chacun est satisfait, du plaisir pris et/ou du défi relevé, nous nous acheminons gaiement vers notre havre méridien, à fond dans la descente vers Monsures quand un insecte s'engouffre dans ma bouche (ouverte, je suis enrhumée) , j'ai le réflexe de le recracher ...une douleur aiguë sur la langue me terrasse. Aucun doute, je reconnais cette souffrance : j'ai été piquée par une guêpe. Foudroyée , je me jette dans le fossé. Autour de moi c'est la panique , je n'arrive pas à parler pendant quelques minutes bien longues pour mes camarades...chaque mot prononcé est une épreuve "guêpe ", "bouche ", "Michel " "médoc ", "Julien", "pompier"...Ceux qui étaient descendus remontent cette bosse en supplément..

 

 

Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé

Julien localise précisément la piqûre ,s'assure de l'absence d'un dard éventuel et s'inquiète de mes sensations. Toujours bien approvisionné Michel Tm' administre un comprimé de paracétamol. J'envisage de rentrer seule à l'indignation de Dominique, qui vient d'être piqué aussi, au coude. L'élancement reste violent mais diminue peu à peu, je continue donc. Cet incident a au moins un avantage : je n'ai absolument pas mal aux jambes tant ma langue est irritée.

Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé
Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé

Les derniers kilomètres sont couverts avec ardeur et à Breteuil nous retrouvons l'accorte patronne du "Celtique " qui nous installe en terrasse. 

Je suis rassurée, la fraîcheur de la Leffe offerte par Sylvian anesthésie la piqûre, je peux m'alimenter correctement. L'ambiance est particulièrement chaleureuse, la  haute température amplifiant la complice convivialité.

Quel bonheur de s'enduire de crème solaire avant de redémarrer et de pédaler sous un tel soleil!

Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé
Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé

Le démarrage est un peu difficile, nous avons les jambes lourdes mais le retour est prévu sur un parcours court et facile. Pourtant, il va encore se produire du jamais vu sur une sortie LD...J'ai besoin d'une petite pause dans les colzas, je suis attendue par Bruno et Michel H , nous fonçons nez dans le guidon quand dans un virage nous buttons sur un...piquet de grève!!!Oui nos amis sont arrêtés, certains sont même couchés dans l'herbe. Et il sera ardu de les faire repartir. Philippe frappe chez l'habitant pour nous ravitailler en eau, bonne initiative.

 

Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé

 À Sourdon le renfort arrive, d'abord avec Sylvain, puis avec Marc et Bruno H, ces deux derniers ayant perdu William...que nous retrouvons inexplicablement devant l'église, encore un petit intermède farfelu limite surréaliste.

Nous cheminerons ensuite espièglement  stoppant régulièrement aux oasis et autres fontaines où mes compagnons rivalisent en facéties.

Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé
Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé
Circuit de St Lambert 140km 1200m de dénivelé

A "L'embuscade" je reçois un message d'Yves...il vient à notre rencontre ! Mais nous sommes déjà au bistrot! Dommage, il rentrera seul...

Apres deux "demi" en deux heures, l'explosion drolatique d'un pneu (corse évidemment) nous nous quittons qui, pour de longues semaines, qui pour quelques jours, rendez-vous jeudi dans mon cher Cantal.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 18:12
merci à Charles pour les photos

merci à Charles pour les photos

Enfin! On a revu des bras et des jambes à l'air!

Superbe réussite à label USCA que ce Tour de l'Amiénois  millésime 2017

Tour de l'amiénois 2017Tour de l'amiénois 2017

La météo s'est encore bien trompée, le soleil a brillé dès le départ...

 

 

 

Tour de l'amiénois 2017
Tour de l'amiénois 2017Tour de l'amiénois 2017
Tour de l'amiénois 2017

Plus de quarante partants, seulement 5 ne nous ont joyeusement accompagnés que sur les belles bosses matinales. Accueillis par Martine on se serait cru à un banquet à la pause de Domart sur la Luce...

Tour de l'amiénois 2017Tour de l'amiénois 2017

Quelle surprise en sortant de la salle des fêtes...la chaleur, enfin! Bon il y a bien eu quelques petites gouttes sur 5 km, pas plus, mais surtout un grand beau soleil de Mai..

Une allure maîtrisée  , des participants heureux quelque soit leur niveau, le plaisir du "rouler tous ensemble", bref tout l'esprit LD dans ce brevet, concocté par notre président Yves. brillamment secondé par de précieux capitaines, Fabrice, Florent et à l'arrière Sylvain., tandis que Bernard s'était dévoué pour conduire toute la journée le véhicule  d'assistance .sans pouvoir pédaler.

Que du bonheur en résumé...

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 19:00
9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km

Après les 95 km d'un exigeant mais épatant "Brevet des Sponsors " la veille,Didier D était inquiet quant à notre effectif en ce matin du 9 mai.Et il ne fait que 9°C en ville, bien moins en campagne, encore une température hivernale en ce Printemps vraiment frisquet....Mais le soleil qui nous manquait tant rayonne dès son lever dans un ciel bleu pur, sans aucun nuage... il fait vraiment trop beau pour ne pas pédaler aujourd'hui...

Je suis tranquille, j'ai eu des messages de volontaires et ne suis pas surprise de trouver au club à 8h30  Christine, Jean-Luc D, Jean-Luc R, Renaud mais aussi Didier D, Didier H,  Germain, Sylvian qui comme moi "doublent" avec la journée précédente. Ils savent que j'ai prévu un circuit inédit encore bien pentu puisqu'il sera en son début l'inverse de celui d'hier.

Je suis vraiment ravie de retrouver Sylvian, de passage de Corse pour quelques semaines et de la présence de Christine, elle aussi "expatriée", dans la Drôme. Sylvian m'a avertie à 8h qu'il avait un petit souci le retardant, nous dévions donc à sa rencontre et le croisons devant "Le pré Porus", nous partirons donc par Camon, où une troupe de cygnes se met en scène dans le beau décor des étangs miroitants.

9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km

Le flamboiement du soleil accentue la joie de vivre et la bonne humeur. Les bosses sont avalées sans douleur, les champs de blé en herbe vert émeraude contrastent avec le bleu franc du ciel lumineux... À partir de Beaumont en Santerre nous retrouvons un circuit connu et parfaitement plat jusqu'à Fonches. Là nous pénétrons en territoire inconnu et rustique, sur un macadam cahoteux, pour atteindre la surprise que j'ai préparée pour Didier H: Herly, charmant petit village perdu dans la campagne du pays Neslois.

9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km
9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km

Nous ferons encore un détour pour atteindre  Chaulnes,Il est plus de midi et demi et nous avons faim, même si j'ai pris  la précaution de manger une barre pour éviter de défaillir encore.  Nous sommes toujours si bien accueillis au "Sulky" ! Cette fois ce sont des paons qui surveillent nos vélos dans la cour! 

Pause bavarde et complice, Michel T nous envoie un SMS d'encouragement, Sylvian m'offre ma Lobourg. 

La bonne humeur sera constante au retour, le vent nous poussera fortement et nous aurons le plaisir du renfort de Bruno H, Marc et William.

Pas de pause débriefing pour moi à "L'embuscade ",je veux voir la montée de l'Etna en direct sur l'étape du Giro et j'ai fait le bon choix tant la victoire de Jan Polanc me fait vibrer.

Ce fut encore une bien belle journée de vélo, de bout en bout...sous ce soleil!!!

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 18:41
Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

C'est en grande forme et d'humeur joyeuse que j'ouvre les volets à 6h30 sur...un ciel pluvieux ! Je n'avais pas prévu ça, zut, je me prépare quand même... D'ailleurs les sites météo affirment qu'il ne pleut pas!

Je n'ai pas du tout envie d'être mouillée, je suis déçue, j'ai préparé le circuit avec Didier D, lui s'est occupé du plus gros morceau, réunir un maximum de bosses le matin, moi j'ai dessiné un retour plus calme. Avec un peu de chance nous ne serons que tous les deux et nous consolerons  de cafés-croissants...Jean-Luc R et Didier H m'avertissent  qu'ils nous rejoindront à Albert, si le temps redevient sec.

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

J'envisage d'aller au club en voiture... mais il ne pleut plus à 7h45, il fait même doux pour la première fois, 12°C. Et ils sont là mes guerriers: Dominique, Jean-Paul B, Michel T et bien sûr Didier D pour l'USCA ainsi que notre "invité" futur équipier Julien.

Nous craignons pourtant la pluie décidés à rentrer si elle récidive,  je ne commande pas encore les sandwichs "aux 3 pigeons"afin de conjurer le sort. . La magie opère, nous n'aurons plus une goutte sur nos têtes ce matin. En revanche, les sols sont mouillés et nos vélos très sales rapidement. Mais nous avançons allègrement, satisfaits de notre pari de rouler plutôt que rester au dodo.

Le circuit est vraiment innovant, Didier nous fait emprunter des routes bien pentues, inconnues, pourtant parallèles à celles cent fois rebattues et il est félicité pour sa sagacité. Notre petit groupe est compact, l'allure fluide, l'ambiance complice.

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Un peu avant 10h je profite de la crevaison de Jean-Paul pour demander l'hospitalité à Thierry des " 3 Pigeons " .

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 kmJeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 kmJeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km
Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Nous musarderons en chemin stoppant devant tous ces lieux de mémoire emplis d'émotion : le mémorial terre-neuvien de Beaumont Hamel et son caribou géant, la Tour de l'Ulster et le mémorial de Thiepval, la nécropole allemande de Fricourt et bien sûr le désespérant Lochnagar Crater de La Boisselle.

Nous voilà en vue de la basilique Notre Dame de Brebières , il reste quelques centaines de mètres, mes lunettes de soleil me semblent de travers, je les réajuste, mais non, c'est ma vue qui est brouillée, je défaille, je me sens tomber, je n'arrive même pas à déchausser. Michel a le juste le réflexe de me soutenir sans même descendre de son vélo,  ..Une fois mes esprits retrouvés nous comprenons que je viens de frôler le malaise hypoglycémique. Dame, nous avons plus de 90km au compteur avec déjà 990m de dénivelé et je n'ai rien mangé de solide depuis mon petit déjeuner! Je prends donc le temps de croquer dans un sandwich avant de retrouver les 4 autres qui ne se sont rendus compte de rien, même si Didier s'inquiétait un peu. 

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Comme promis le temps redevenu sec a fait sortir Didier H qui nous attend " aux 3 pigeons "! La pause midi est joyeuse et revigorante.

Nous décidons de rentrer par le parcours prévu cet après midi sans raccourci, le vent s'est levé et nous l'aurons comme allié très fort dans le Nord-est amiénois. Didier H remplit sans faiblir son rôle de renfort en menant l'allure de notre petit groupe la plus longue partie du chemin. Quelques gouttes de pluie vont nous gêner sans nous mouiller entre le mal nommé Senlis le Sec et Sailly au Bois...mais à partir de Contay, le sol est imprévisiblement sec! 

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 kmJeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Le soleil va même nous accompagner dans les derniers kilomètres et nous saluer à l'arrivée. Julien a tourné vers le marais aux boeufs pour rentrer directement chez lui, encore ravi par l'ambiance goûtée.

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

140 km au compteur, il n'est pas bien tard,15h30, nous nous retrouvons donc tous à " L'embuscade " d'où nous ressortons...à 17h30, après deux demis, à deviser sur la vie et le vélo... Quelle superbe sortie encore !

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Et le lendemain la bonne surprise sur la balance...

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article