Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le velo de Cat
  • Le velo de Cat
  • : la vie et le vélo côté féminin
  • Contact

Profil

  • Catherine
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel.
A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". 
Je crois avoir réussi.
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel. A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". Je crois avoir réussi.

Cumul kilométrique 2016

 

2016  : 11805

2015 12066

2014:  12 826

2013: 11 360

2012: 10 640

6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 21:21

 

stvalery (11)

Je n'étais pas bien fière en ce matin du 5 mars, inquiète de ma forme , pas sûre d'arriver au bout de cette première longue distance de l'année..

 Heureusement il faisait déjà 4°C à 7h et le soleil , sitôt levé, a brillé lumineusement, bien sûr gants et blouson d'Hiver m'étaient encore indispensables mais les couvre-chaussures inutiles.

Arrivée à 8h55, j'ai eu la surprise de trouver une troupe déjà prête à démarrer. Nous étions très nombreux (25?),du jamais vu. Hors USCA, étaient présents les fidèles Jack et Daniel mais aussi nos voisins de Cagny : Germain, Christine et d'autres. Pour une fois je n'étais pas la seule femme !

Ce ne fut pas une longue distance traditionnelle, Le nombre de participants a élargi la convivialité ordinaire en une hospitalière randonnée. C'était différent, avec une complicité amoindrie mais une ambiance commune très joyeuse, surtout sous ce soleil , dardant ses rayons de plus en plus chaudement au fur et à mesure de l'avancée de la journée.

stvalery (2)

St Sauveur, première crevaison:Tonton et déjà manchettes tombées pour moi.

Rencontre avec Frédéric Bleux qui nous accompagne jusqu'à St Valéry. Bernard L fait demi-tour à L'étoile, il a rendez-vous cet après-midi avec le maire de Remiencourt pour finaliser l'organisation de la course du 30 mars.

Mes craintes s'envolaient, nous roulions paisiblement. Soudain dans la descente de Cocquerel Bruno G tombe « tout seul », minutes d'effroi pour nous tous car il ne se relève pas de suite, étourdi par le choc : son casque est fichu, mais c'est surtout son épaule qui le fait souffrir. Gaillardement, il remonte sur son vélo pour poursuivre le périple.

stvalery (8)

J'ai 2h44 au compteur quand nous entrons dans St Valéry. Et l'émerveillement commence : la mer, les bateaux à quai dans la baie, l'infini de l'horizon...un mois après l'éblouissement des paysages sublimes du Cantal, je retrouve la beauté de mon domaine : ici, c'est chez moi, c'est ma terre, mon rivage, le sol de mes ancêtres et ce décor est pour mes yeux, à jamais.

stvalery (12)stvalery (13)

Ce sont les vacances scolaires des parisiens et comme prévu, la foule de l'Eté a déjà envahi St Valéry et nous colonisons la terrasse face à la mer de « La Terrasse » pour la Leffe de rigueur. Elle m'est offerte par un généreux bienfaiteur. à l'intérieur où Bruno me montre une contusion à la hanche très étendue et téléphone à notre mécano préféré avant de se réconforter de moules-frites avec Phiphi, Philippe et Frédéric.

stvalery (15)

Je me change entièrement, retrouvant le maillot d'Eté (manches longues, tout de même) et je ne sais pas encore que je serai obligée d'enlever une pelure à chaque arrêt, il fera jusqu'à 16°C. Nous repartons sans Didier D qui rentrera en voiture avec Paulette, quel tricheur !

Les premiers kilomètres du retour sont un peu désorganisés, je m'aperçois très vite que le groupe s'est disloqué dès la montée dans Pinchefalise. Mais je n'ai vraiment aucune autorité sur les copains qui ne ralentissent pas vraiment et le groupe ne se reconstitue qu'à la hauteur de Cahon-Gouy, au moment où nous croisons Jean-Pierre S venu à notre rencontre et où un camarade de Cagny est victime d'une crevaison.

stvalery (17)

C'est reparti, quand une explosion secoue le peloton, la chambre à air de la roue avant de Bruno vient d'exploser un peu avant Mareuil-Caubert...

stvalery (19)

...et on n'en est pas encore sorti qu'il crève encore ! De la roue arrière cette fois. Alain, charmant coureur du CC Berteaucourt,et neveu d'un ami regretté, se joint à nous à ce moment pour nous accompagner jusqu'à Amiens.

A Fontaine sur Somme, nous rencontrons Jean-Robert, Serge, Michel L. et d'autres encore qui nous attendaient tout comme Fred que nous intégrons après Condé-Folie. Nous sommes désormais une bonne trentaine pour regagner Amiens.

C'est au tour d'Henri de crever, mais le dernier incident est pour Philippe B. qui casse un "truc sur sa roue arrière" à la sortie de La Chaussée- Tirancourt . Nous l'attendons et la sortie se termine très calmement ..Dernier incident, non ! Car j'apprendrai aujourd'hui que Bruno dont je prenais des nouvelles a crevé une 3ème fois à l'entrée d'Amiens alors que nous nous pensions tous à bon port. J'aurais pu intituler ce récit « St Valéry ou les malheurs de Bruno ».

Mais en résumé ce fut une belle sortie et je remercie les costauds déjà aiguisés d'avoir réfreiné leur ardeur et su mener l'allure agréablement. Au total j'ai 149km à 25,9 de moyenne.

Mais la journée n'était pas terminée, Phiphi, les deux Fred, Jean-Pierre , Didier et Dominique ,venue en voisine, l'avons clôturée devant la ration de récupération du "Gros Bill".

stvalery (21)stvalery(23

d'autres photos ICI

n'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les agrandir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article

commentaires