Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le velo de Cat
  • Le velo de Cat
  • : la vie et le vélo côté féminin
  • Contact

Profil

  • Catherine
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel.
A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". 
Je crois avoir réussi.
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel. A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". Je crois avoir réussi.

Cumul kilométrique 2016

 

2016  : 11805

2015 12066

2014:  12 826

2013: 11 360

2012: 10 640

29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 18:13
Balade au long de l'Authie
Balade au long de l'Authie

Ce fut une superbe longue distance que ces 190km sous le soleil et dans la chaleur de juillet avec une balade le long de l'Authie.

Ce devrait être un voyage vers le Touquet mais il n'y avait pas assez de candidats pour 235km et le choix de raccourcir le trajet s'est imposé sans aller voir la mer. J'ai donc concocté ce nouveau trajet, facile et champêtre, et nous ne serons jamais gênés par la circulation automobile en ce pourtant chaud samedi 18 juillet, car j'ai déniché à proximité de la côte d' étroites routes de campagne.

Balade au long de l'AuthieBalade au long de l'Authie

Nous sommes neuf au départ du club , Patrick et Gilles nous accompagnent les 50 premiers kilomètres faisant demi-tour à la sortie d' Agenville.

Nous rencontrons les copains du club, surpris de nous croiser vers l'Est alors que notre destination est l'Ouest.

Balade au long de l'Authie

L'allure est très cool afin de préserver la cuisse douloureuse de Phiphi ; la montée de Canaples à Bernaville est la seule « difficulté » de la matinée. Le vent, certes contraire, souffle à peine, sans nous contrecarrer.

Je m'émerveille encore d'arriver au pied des descentes avec mes camarades ; ils gardent le réflexe de se retourner...pour constater que je suis toujours présente, ce qui ne m'était jamais arrivé de ma vie cycliste , oui, au bas d'Havernas, à l'entrée d'Auxi le Château ...Là, le marché du samedi nous oblige à visiter en touristes les petites rues médiévales pour sortir vers le Ponchel et nous promener le long de l'Authie ;  

Balade au long de l'AuthieBalade au long de l'Authie

la route serpente entre villages et marais, vertes pâtures aux troupeaux alanguis et blondeur des épis dressés hauts.

Balade au long de l'Authie

Après une pause au moulin de Maintenay nous allongeons paisiblement le parcours bucolique jusqu'à Villers sur Authie ;

Balade au long de l'Authie
Balade au long de l'AuthieBalade au long de l'Authie

une boucle d' un ruban d’asphalte rural nous mène à Vron où j'ai prévu la pause-repas à « La Flambée » ; mais j'ai négligé de noter l'adresse et nous tournons longuement en rond pour trouver l'établissement pourtant bien visible sur la N1. L'accueil est jeune et sympathique, nous attendons les sandwichs avec bonne humeur devant une bière.

Didier a donné rendez-vous à Paulette qui tardera à dénicher Vron jusqu'à la seconde de notre départ !  

Balade au long de l'Authie
Balade au long de l'Authie

Nous repartons donc à 6, Jack, Manu, Marc, Phiphi, Sylvain et moi.

Le clocher marque 14h, le vent nous pousse agréablement,les blés ondulent sous la chaleur de juillet, les maïs se déploient en avance. L'allure nous paraît tranquille, il n'est pourtant pas encore 16h30 quand nous entrons au « Bilboquet » à la sortie d'Ailly sur Somme. Comme la semaine dernière nous assistons à l'arrivée de l'étape ensemble devant un demi.

Balade au long de l'Authie

Nous vibrons car la victoire semble assurée à Thibault Pinot ou Damien Bardet mais ils seront débordés par Stephen Cummings, un anglais qui offre la première victoire de l'Histoire du Tour à une équipe africaine, le jour même de la naissance de feu Nelson Mendéla.

J'ai pile 190km à ma porte de garage, ravie de ma journée, toute en complicité joyeuse.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article

commentaires