Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le velo de Cat
  • Le velo de Cat
  • : la vie et le vélo côté féminin
  • Contact

Profil

  • Catherine
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel.
A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". 
Je crois avoir réussi.
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel. A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". Je crois avoir réussi.

Cumul kilométrique 2016

 

2016  : 11805

2015 12066

2014:  12 826

2013: 11 360

2012: 10 640

17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 18:50
Amiens/Gamaches 14 juillet

Le ciel est gris mais il fait bon déjà à 8h au départ de ces 170km. La météo prévoit un temps d'Eté humide mais je refuse de me charger d'un imper.

Amiens/Gamaches 14 juillet
Amiens/Gamaches 14 juillet

Nous ne sommes que sept au club : Didier, Gilles, Jean-Luc, Marc J, Sylvain, Jack et moi .

La route va défiler sans autre incident qu'une crevaison de Jean-Luc après Molliens-Dreuil malgré le brumisateur géant qui nous arrose par intermittence jusqu'en fin de matinée. Le moral reste bon, Didier, Jack et moi entamons même la chansonnette à l'orée de la Forêt d'Eu où trois longues bosses seront avalées très calmement.

Moi je n'en finis pas de m'étourdir de mon aisance dans les descentes, de mon plaisir à dévaler, de ma satisfaction à arriver en bas dans la roue de mes compagnons. Je me demande vraiment si un neurone ne s'est pas tout simplement débouché dans mon cerveau pour me décoincer. Jean-Luc est interloqué, il fallait qu'il le voit pour le croire.

Amiens/Gamaches 14 juillet
Amiens/Gamaches 14 juillet
Amiens/Gamaches 14 juillet

A Gamaches notre tanière attitrée  est fermée, mais nous trouvons mieux encore, « le bar du club » face à une sandwicherie. L’accueil a la chaleur bon enfant de celui des anciens petits bistrots de village, nous reviendrons.

Au démarrage Gilles et moi, trempés, avons un peu froid, mais le temps restera sec pour nous réchauffer vite. Les courts toboggans du chemin me permettent de peaufiner mon apprentissage, de constater que je gagne énormément d'énergie sans freiner avant de m'élancer !

Le vent d'Ouest nous pousse violemment et la route défile vite jusqu'au port.

Il ne sera pas encore 16h quand je sortirai de la douche pour regarder l'arrivée de la première étape dans les Pyrénées...  

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine - dans USC Amiénois
commenter cet article

commentaires