Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le velo de Cat
  • Le velo de Cat
  • : la vie et le vélo côté féminin
  • Contact

Profil

  • Catherine
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel.
A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". 
Je crois avoir réussi.
  • licenciée à l'USC amiènois, 3enfants,pacsée à Michel. A 15 ans 2 jours j'ai écrit dans mon journal "Je ne voudrais plus faire que ça, pédaler, grimper, souffrir, sourire...bref vivre à vélo". Je crois avoir réussi.

Cumul kilométrique 2016

 

2016  : 11805

2015 12066

2014:  12 826

2013: 11 360

2012: 10 640

14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 18:12
merci à Charles pour les photos

merci à Charles pour les photos

Enfin! On a revu des bras et des jambes à l'air!

Superbe réussite à label USCA que ce Tour de l'Amiénois  millésime 2017

Tour de l'amiénois 2017Tour de l'amiénois 2017

La météo s'est encore bien trompée, le soleil a brillé dès le départ...

 

 

 

Tour de l'amiénois 2017
Tour de l'amiénois 2017Tour de l'amiénois 2017
Tour de l'amiénois 2017

Plus de quarante partants, seulement 5 ne nous ont joyeusement accompagnés que sur les belles bosses matinales. Accueillis par Martine on se serait cru à un banquet à la pause de Domart sur la Luce...

Tour de l'amiénois 2017Tour de l'amiénois 2017

Quelle surprise en sortant de la salle des fêtes...la chaleur, enfin! Bon il y a bien eu quelques petites gouttes sur 5 km, pas plus, mais surtout un grand beau soleil de Mai..

Une allure maîtrisée  , des participants heureux quelque soit leur niveau, le plaisir du "rouler tous ensemble", bref tout l'esprit LD dans ce brevet, concocté par notre président Yves. brillamment secondé par de précieux capitaines, Fabrice, Florent et à l'arrière Sylvain., tandis que Bernard s'était dévoué pour conduire toute la journée le véhicule  d'assistance .sans pouvoir pédaler.

Que du bonheur en résumé...

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 19:00
9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km

Après les 95 km d'un exigeant mais épatant "Brevet des Sponsors " la veille,Didier D était inquiet quant à notre effectif en ce matin du 9 mai.Et il ne fait que 9°C en ville, bien moins en campagne, encore une température hivernale en ce Printemps vraiment frisquet....Mais le soleil qui nous manquait tant rayonne dès son lever dans un ciel bleu pur, sans aucun nuage... il fait vraiment trop beau pour ne pas pédaler aujourd'hui...

Je suis tranquille, j'ai eu des messages de volontaires et ne suis pas surprise de trouver au club à 8h30  Christine, Jean-Luc D, Jean-Luc R, Renaud mais aussi Didier D, Didier H,  Germain, Sylvian qui comme moi "doublent" avec la journée précédente. Ils savent que j'ai prévu un circuit inédit encore bien pentu puisqu'il sera en son début l'inverse de celui d'hier.

Je suis vraiment ravie de retrouver Sylvian, de passage de Corse pour quelques semaines et de la présence de Christine, elle aussi "expatriée", dans la Drôme. Sylvian m'a avertie à 8h qu'il avait un petit souci le retardant, nous dévions donc à sa rencontre et le croisons devant "Le pré Porus", nous partirons donc par Camon, où une troupe de cygnes se met en scène dans le beau décor des étangs miroitants.

9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km

Le flamboiement du soleil accentue la joie de vivre et la bonne humeur. Les bosses sont avalées sans douleur, les champs de blé en herbe vert émeraude contrastent avec le bleu franc du ciel lumineux... À partir de Beaumont en Santerre nous retrouvons un circuit connu et parfaitement plat jusqu'à Fonches. Là nous pénétrons en territoire inconnu et rustique, sur un macadam cahoteux, pour atteindre la surprise que j'ai préparée pour Didier H: Herly, charmant petit village perdu dans la campagne du pays Neslois.

9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km
9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km9 mai Amiens- Herly- Amiens 150km

Nous ferons encore un détour pour atteindre  Chaulnes,Il est plus de midi et demi et nous avons faim, même si j'ai pris  la précaution de manger une barre pour éviter de défaillir encore.  Nous sommes toujours si bien accueillis au "Sulky" ! Cette fois ce sont des paons qui surveillent nos vélos dans la cour! 

Pause bavarde et complice, Michel T nous envoie un SMS d'encouragement, Sylvian m'offre ma Lobourg. 

La bonne humeur sera constante au retour, le vent nous poussera fortement et nous aurons le plaisir du renfort de Bruno H, Marc et William.

Pas de pause débriefing pour moi à "L'embuscade ",je veux voir la montée de l'Etna en direct sur l'étape du Giro et j'ai fait le bon choix tant la victoire de Jan Polanc me fait vibrer.

Ce fut encore une bien belle journée de vélo, de bout en bout...sous ce soleil!!!

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 18:41
Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

C'est en grande forme et d'humeur joyeuse que j'ouvre les volets à 6h30 sur...un ciel pluvieux ! Je n'avais pas prévu ça, zut, je me prépare quand même... D'ailleurs les sites météo affirment qu'il ne pleut pas!

Je n'ai pas du tout envie d'être mouillée, je suis déçue, j'ai préparé le circuit avec Didier D, lui s'est occupé du plus gros morceau, réunir un maximum de bosses le matin, moi j'ai dessiné un retour plus calme. Avec un peu de chance nous ne serons que tous les deux et nous consolerons  de cafés-croissants...Jean-Luc R et Didier H m'avertissent  qu'ils nous rejoindront à Albert, si le temps redevient sec.

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

J'envisage d'aller au club en voiture... mais il ne pleut plus à 7h45, il fait même doux pour la première fois, 12°C. Et ils sont là mes guerriers: Dominique, Jean-Paul B, Michel T et bien sûr Didier D pour l'USCA ainsi que notre "invité" futur équipier Julien.

Nous craignons pourtant la pluie décidés à rentrer si elle récidive,  je ne commande pas encore les sandwichs "aux 3 pigeons"afin de conjurer le sort. . La magie opère, nous n'aurons plus une goutte sur nos têtes ce matin. En revanche, les sols sont mouillés et nos vélos très sales rapidement. Mais nous avançons allègrement, satisfaits de notre pari de rouler plutôt que rester au dodo.

Le circuit est vraiment innovant, Didier nous fait emprunter des routes bien pentues, inconnues, pourtant parallèles à celles cent fois rebattues et il est félicité pour sa sagacité. Notre petit groupe est compact, l'allure fluide, l'ambiance complice.

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Un peu avant 10h je profite de la crevaison de Jean-Paul pour demander l'hospitalité à Thierry des " 3 Pigeons " .

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 kmJeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 kmJeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km
Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Nous musarderons en chemin stoppant devant tous ces lieux de mémoire emplis d'émotion : le mémorial terre-neuvien de Beaumont Hamel et son caribou géant, la Tour de l'Ulster et le mémorial de Thiepval, la nécropole allemande de Fricourt et bien sûr le désespérant Lochnagar Crater de La Boisselle.

Nous voilà en vue de la basilique Notre Dame de Brebières , il reste quelques centaines de mètres, mes lunettes de soleil me semblent de travers, je les réajuste, mais non, c'est ma vue qui est brouillée, je défaille, je me sens tomber, je n'arrive même pas à déchausser. Michel a le juste le réflexe de me soutenir sans même descendre de son vélo,  ..Une fois mes esprits retrouvés nous comprenons que je viens de frôler le malaise hypoglycémique. Dame, nous avons plus de 90km au compteur avec déjà 990m de dénivelé et je n'ai rien mangé de solide depuis mon petit déjeuner! Je prends donc le temps de croquer dans un sandwich avant de retrouver les 4 autres qui ne se sont rendus compte de rien, même si Didier s'inquiétait un peu. 

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Comme promis le temps redevenu sec a fait sortir Didier H qui nous attend " aux 3 pigeons "! La pause midi est joyeuse et revigorante.

Nous décidons de rentrer par le parcours prévu cet après midi sans raccourci, le vent s'est levé et nous l'aurons comme allié très fort dans le Nord-est amiénois. Didier H remplit sans faiblir son rôle de renfort en menant l'allure de notre petit groupe la plus longue partie du chemin. Quelques gouttes de pluie vont nous gêner sans nous mouiller entre le mal nommé Senlis le Sec et Sailly au Bois...mais à partir de Contay, le sol est imprévisiblement sec! 

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 kmJeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Le soleil va même nous accompagner dans les derniers kilomètres et nous saluer à l'arrivée. Julien a tourné vers le marais aux boeufs pour rentrer directement chez lui, encore ravi par l'ambiance goûtée.

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

140 km au compteur, il n'est pas bien tard,15h30, nous nous retrouvons donc tous à " L'embuscade " d'où nous ressortons...à 17h30, après deux demis, à deviser sur la vie et le vélo... Quelle superbe sortie encore !

Jeudi 4 mai: circuit du souvenir sur les sommets de la bataille de la Somme. 140 km

Et le lendemain la bonne surprise sur la balance...

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 11:27
180km entre Haute-Somme et Amiénois
180km entre Haute-Somme et Amiénois
180km entre Haute-Somme et Amiénois
Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 13:54
Aller-retour Fort-Mahon version facile 200km

Je n'y croyais pas encore hier après-midi mais à ma surprise réjouie la météo de 19h de France3 Picardie promettait un temps sec pour ce jeudi 27 avril. 

Et c'est vrai que dès son lever le soleil brille, le ciel est sans aucun nuage, d'un bleu pur mais bien menteur: il fait si froid que pour la première fois sur une sortie LD j'ai mon dessous polaire de ski et des chaufferettes entre mes deux paires de gants.

Je m'attends à peu d'aspirants. L'expérience des deux dernières années m'a appris que l'effectif se réduit dès que le kilométrage annoncé dépasse 199...je sais que le froid va  en décourager d'autres et comme je les comprends! j'en ai marre de la piquette au bout des doigts!

Aller-retour Fort-Mahon version facile 200km

Aussi suis je bien aise de nous retrouver tout de même à 8: Bruno G, Didier H, Dominique, Jean-Paul B, Michel H, Michel  T et moi pour l'USCA  et notre "invité" Jean-Luc R, soutenus par Florent en route pour le boulot, petit groupe souvent gage de grande réussite, ce qui va encore être vérifié aujourd'hui. Car ce fut une journée  absolument épatante, un modèle de cohésion, un bonheur de sortie LD. 

Olivier m'a appris hier qu'il ne retournait travailler que samedi, mais nous décidons tout de même d'aller comme prévu à Fort-Mahon. C'est le premier 200 de l'année, j'ai prévu un parcours très facile, nous retournerons là-bas plus tard par le superbe circuit de la vallée de l'Authie, plus exigeant.

Nous pédalons gaillardement pour nous réchauffer. Dominique a participé à un Liège-Bastogne-Liège hivernal samedi et craint la fatigue... il va m'épater toute la journée bien sûr !

Aller-retour Fort-Mahon version facile 200km

Le soleil donne tout ce qu'il peut pour vaincre la fraîcheur de l'air mais la température ne montera jamais vraiment aujourd'hui. Certains garderont même leur coupe-vent toute la journée.

Notre troupe avance joyeusement dans le Printemps frisquet. Le circuit ne présente aucune difficulté. Il y a bien la bosse vers Bugny St Maclou...mais des travaux nous empêchent de la grimper...au moment pile où une imprévisible averse de grêle nous tombe dessus. Panique ! La sortie va-t-elle tourner à la galère ? On fonce nez dans le guidon vers le ciel bleu...Soulagement, l'attaque n'a duré que quelques minutes et nous n'avons subi aucun dommage humide. Le plaisir revient.

Aller-retour Fort-Mahon version facile 200km
Aller-retour Fort-Mahon version facile 200kmAller-retour Fort-Mahon version facile 200km
Aller-retour Fort-Mahon version facile 200km

Comme promis à Dominique nous stoppons au cimetière chinois de Nolette. Émotion de constater le nombre impressionnant de tombes, tous ces êtres venus assurer l'intendance alliée, fauchés loin de chez eux par le climat samarien, étrangers morts pour la France, dont il est nécessaire de se rappeler l'histoire à l'heure où racisme et xénophobie n'ont plus honte de s'afficher.

Pas de GPS aujourd'hui, et je crains fort le dédale des marécages autour de St Quentin en Tourmont. Mais j'ai retenu les consignes de Gilles et j'accomplis l'exploit de ne nous égarer ni au retour ni à l'aller, DidierH guidant le dernier kilomètre afin d'entrer à Fort-Mahon par Routhiauville

Poussez vous, j'arrive chez moi. Je savoure doucement chaque mètre de l'avenue, la lumière éclatante de la station balnéaire vide, la montée vers la plage, là où la mer m'a séduite pour la première fois, à l'âge de Rose...Mais, j'ai l'âge de Rose! La magie opère encore, quand mes yeux se heurtent à la ligne d'horizon, là où ciel et mer se confondent, la surprise me renvoie à l'émotion de la rencontre originelle...Le vélo est donc aussi une merveilleuse machine à remonter le temps ?

Aller-retour Fort-Mahon version facile 200km
Aller-retour Fort-Mahon version facile 200kmAller-retour Fort-Mahon version facile 200km

La marée est haute, la mer ondoie de vagues tranquilles, le sable étincelle, tout semble paisible...

Comme chaque fois nous sommes chaleureusement accueillis par le copain d'école de Didier , Michel, patron de "L'Amandine" (et donc d'Olivier). Je résiste aux cacahuètes, biscuits apéro et autres truffes au chocolat offerts, je crains trop une assimilation difficile ; cet héroïsme paiera, je ne souffrirai d'aucun souci digestif aujourd'hui. 

Nous repartons joyeux, retrouvant nos routes sans aucune erreur, sereinement, poussés par le vent qui s'est levé pour nous aider. À Petit Port nous bifurquons sur le chemin de halage, la Somme ondule, le paysage est apaisant.

Un peu avant Eaucourt  nous avons le plaisir de rencontrer Didier D, Henri, Jean-René, Manu, Patrick D,, tandis que Germain, Marc et William nous attendent à Pont Rémy pour, eux aussi, renforcer gaiement la troupe. Nous cheminerons allègrement jusqu'au but. La platitude du parcours et l'allure placide nous font avaler les kilomètres sans ressentir ni fatigue, ni "mal aux pattes". 

Mais il faut tout de même s'arrêter... à " L'embuscade "Jean-Paul offre une tournée à Didier H, Michel T et moi.

J'ai 203 km exactement. 

Aller-retour Fort-Mahon version facile 200km

À mon retour j'ai reçu une photo du Cantal par Céleste...la neige recouvre sa pelouse...j'imagine son épaisseur au sommet des cols que nous devons escalader puis dévaler tous ensemble dans un mois!  Sur nos vélos, pas sur nos skis...

Un petit rêve...pédaler bras et jambes à l'air...ça viendra.

 

 

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 15:58
désolée mes photos sont ratées, je me suis trompée dans la résolution...

désolée mes photos sont ratées, je me suis trompée dans la résolution...

Programmer des sorties LD un samedi , c'est pouvoir partager notre joyeux privilège d'inactifs avec les travailleurs..et abaisser considérablement la moyenne d'âge.

Il fait bien frais à 8h en ce 8 avril, pas facile de choisir sa tenue car la météo prévoit 10 degrés de plus cet après midi. La brume recouvre la campagne  promesse d'une très belle journée.

Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km

Je suis ravie de trouver autant d'adeptes au club. Nous sommes donc 12: Dominique, Frédéric K, Fréd V, Jean-Paul B, Julien, Laurent, Michel H, Renaud, Sylvain et moi pour l'USCA, Julien Z et Lancelot ****pour les "invités"J'ai envoyé le parcours à Sylvain pour son GPS mais il ne l'a jamais reçu comme je n'ai pas reçu toutes les commandes de sandwichs (je comprendrai plus tard que ma messagerie est en panne); qu'importe, ce parcours est dans ma tête, aucun risque de nous égarer...donc nous nous perdons dès le 7eme kilomètre, dans Longueau, oui...mais, à ma décharge, ce sera la seule confusion du jour. 

Nous cheminons agréablement , rattrapés après Corbie par la sortie club qui a pris la route directe sans circonvolution.

**** afin de préserver la sécurité affective de ce coureur le prénom a été changé; en effet il est venu en cachette d'une partie de sa famille.

Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km
Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155kmVoyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km

Le soleil se fait lumineux, la douceur arrive, la température va peu à peu grimper jusqu'à une chaleur presque estivale. 

Les novices sont enthousiastes devant la beauté du paysage fluvial tout comme les initiés jamais lassés.

Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155kmVoyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km
Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km
Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155kmVoyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km

Renaud crève près d'Eclusier-Vaux... 

Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155kmVoyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km
Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km
Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155kmVoyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km

Odeur du mois d'avril
On sent que bientôt c'est la fête
La jolie fête du printemps
Qui fleurit par-dessus nos têtes
Le ciel d'avril comme les champs*
 (Charles Trenet)

,...j'en profite pour photographier la floraison (spéciale dédicace à Francis).

Laurent nous quitte à Hem, même si nous ne sommes qu'à 20 km du but, il craint de trop en faire pour une première: enchanté par l'ambiance il sait qu'il reviendra. Nous arrivons à Monacu, plaisantant sur l'homonymie avec Monaco...et effectivement, nous y croisons une Porsche !

Notre ruban cycliste continue de se dérouler le long des étangs hôtes de cygnes majestueux jusqu'à Péronne où nous n'hésitons pas longtemps sur les rues à suivre pour arriver très vite au havre que j'avais pris le temps d'avertir ce matin au départ.

Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km
Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155kmVoyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km
Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155kmVoyage au fil de l'eau, 8 avril, 155kmVoyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km

Décoré par le Printemps "Le Vivier d'Olignon" est encore plus charmant que dans nos souvenirs, "les cerisiers sont blancs , les oiseaux sont contents"  dans le tableau piscicole.

La pause est bavarde et joyeuse, Fred se régale d'une truite locale. Le groupe est désormais soudé par la bonne humeur.

Le départ est un peu difficile mais les jambes redeviennent légères après quelques kilomètres. La solidarité va fonctionner à plein pour convoyer les plus faibles. Il fait de plus en plus chaud, il faut relever les manches.

Après Morcourt nous avons le bonheur de retrouver Marc venu à notre rencontre. Au Hamelet, Paul Savard et Philippe Dubus se joignent à nous jusqu'au but.

La sortie se termine à la terrasse du bistrot de la place de Camon, nous sommes enchantés, Fred offre sa tournée. J'ai 161 km.

 

 

 

 

 

 

Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km
Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155kmVoyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km
Voyage au fil de l'eau, 8 avril, 155km

La journée n'est pas terminée pour moi. Michel m'attend avec un superbe bouquet, anniversaire de PACS. Je me dois de fignoler le petit repas fin prévu.

Cette fois les cobayes de ma nouvelle invention culinaire ne seront pas mes collègues du Comité.  J'avoue être très fière de ma création : succulents tartares de saumon fumé au chèvre et aux poireaux (de Papa).

Quelle bonne journée vraiment ! Champagne sous le féérique prunus cerasus rose,suave boisson de récupération.

Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 11:46
GERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160kmGERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160kmGERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160kmGERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160kmGERBEROY 28 mars 160kmGERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160kmGERBEROY 28 mars 160kmGERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160kmGERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160kmGERBEROY 28 mars 160km
GERBEROY 28 mars 160km
Repost 0
Published by Catherine
commenter cet article